Le blog de l'intermittent, mais pas que.

Jusqu'ici tout va mal, en revanche le pire est à venir

Autant le dire, les chiffres qui suivent sont déprimants.

Mais en traquant les infos les plus actuelles, comme à son habitude le diable se cachait dans les détails, plus précisément dans un seul : le temps. Car non seulement ces chiffres sont terribles, mais ils le sont tous plus aujourd'hui qu'ils ne l'étaient il y a 1 an.

autruche

· 1 terrain de foot, c'est la surface perdue par la forêt mondiale toutes les 2 secondes (Greenpeace)
· 50 % population mondiale la plus pauvre, soit 3 500 000 000 individus, possèdent le même patrimoine cumulé que les 85 individus les plus riches (Oxfam)
· 100 millions de femmes sont manquantes en Asie du fait d'avortements sélectifs, d'infanticides ou de négligences (PNUD)
· 150 millions de réfugiés climatiques sont estimés pour 2050 (GIEC)
· 200 $ est la richesse produite en 1 jour par un luxembourgeois, et, en 6 mois par un congolais (FMI)

Ségolène Royal nominée !

ségo

Les propos de S. Royal, probablement bien intentionnée mais d'une grande naïveté, sont pour le moins discutables.

D'abord, cela laisse entendre que la société est trop généreuse avec les intermittents, et que cet excès de générosité exige un retour de leur part. Une redistribution efficace ne peut fonctionner avec ce double mécanisme (je te donne trop mais je te reprendrai...). S'il y a excès, il faut le supprimer pour que la redistribution soit juste, dès le départ.

Ensuite, exiger une production collective, c'est à dire sans consentement ni rémunération, n'est généralement mis en oeuvre qu'à titre exceptionnel, comme par exemple lors d'un effort de guerre. Les raisons en sont évidentes : individuellement liberticide et socialement stigmatisant, cela crée aussi une distorsion économique. Dans notre cas, un établissement sera peu disposé à payer des profs de musique s'il a des intermittents musiciens à disposition, gratuitement (le service ne sera pourtant pas le même, voir ci-dessous).

Enfin, un système éducatif est basiquement un contenu (objectifs, matières, programmes) et des ressources pour sa transmission (organisation, locaux, profs...). Si le savoir d'un intermittent peut être pertinent pour des enfants, sa capacité à le transmettre n'est pas du tout garantie. La pédagogie n'est pas innée, elle s'acquiert par la formation et l'expérience, et, sans pédagogie, pas de transmission.

Le compte n'est pas bon

La récente affaire de l'escroc ayant perçu 2 M€ de Pôle Emploi mérite un petit retour, avec 3 chiffres de 2012 :

· 39 M€ de fraude à Pôle Emploi par des chômeurs voyous
· 800 M€ versés par erreur par Pôle Emploi à des chômeurs de bonne foi
· 1400 M€ de fraude à l'Urssaf par des employeurs voyous

cash
Je propose donc : 
· d'offrir une calculatrice à la moitié des 130 agents de PE chargés de traquer les faux chômeurs, ils pourront alors aider leurs collègues à calculer correctement l'indemnisation des vrais chômeurs
· de demander à l'autre moitié de traquer plutôt la fraude des employeurs,
 car le gisement correspondant ne se compte pas en millions mais en milliards

Mais le plus important serait sans doute d'obtenir que les chaines de télé accordent le même temps d'antenne pour chaque million d'euros détourné. Ainsi, avec un reportage de 2'30" sur les 2 M€ du faux chômeur, nous aurions 29 heures d'enquêtes consacrées à la fraude des employeurs. Par chaîne.

Pages